Le jean français n’est pas en manque de marques historiques. Son histoire est commune avec ce tissu. Nous pouvons nous considérer chanceux de les voir encore en activité. En effet, de nombreux secteurs ont disparu pendant les trente glorieuses. L’Atelier Tuffery a su être conservé, et perpétuer son savoir-faire. Découvrez leur histoire.

Cet article fait partie de notre série sur le jean made in France.

L’Atelier Tuffery, créateur depuis le XIXe siècle

L’histoire d’Atelier Tuffery débute en 1875 avec la naissance de Célestin Tuffery, le pionnier du jean français.
Dès l’âge de 17 ans, ce dernier ouvre l’atelier de confection Tuffery à Florac dans les Cévennes. Il y commence son activité en confectionnant un vêtement de travail, teinte indigo.
C’est en voyant affluer de nombreux ouvriers venus de la France entière pour construire des chemins de fer près de chez lui que lui vint l’idée de leur proposer un pantalon solide à porter sur les chantiers. Il utilise pour cela le tissu populaire dans le sud de la France à cette époque : la toile de Nîmes, solide, tissée de laine et de soie.
Réputés pour leur fonctionnalité et leur robustesse, ses premiers pantalons donneront naissance au premier jean.

La deuxième génération de l’atelier

En 1920, il donne naissance à un fils, Jean-Alphonse Tuffery. C’est en observant son père travailler au milieu des rouleaux de toiles de Nîmes qu’il découvre le métier de tailleur-confectionneur. Durant son apprentissage à Nîmes en 1938, Alphonse comprend qu’il peut réaliser de grandes choses avec cette toile au fort potentiel, qui deviendra le denim par la suite. C’est cette toile qu’utilise Atelier Tuffery afin de confectionner ses pantalons. L’atelier familial devient alors la plus ancienne fabrique de jeans en France, acquérant une notoriété nationale.

De 1947 à 1957 naît la troisième génération de la famille Tuffery. Marie-Claude, Jean-Jacques, Jean-Pierre et Norbert grandissent eux aussi près de l’atelier. Passionnés, trois d’entre eux sont aussi destinés à reprendre le flambeau.
En 1960, tout le monde s’arrache le jean et face au succès de ce pantalon qui devient une véritable pièce de mode, l’atelier emploie désormais jusqu’à 40 couturières et produit près de 500 jeans par jour. C’est la consécration pour les trois frères qui font de l’atelier familial Tuffery la marque Tuff’s pendant quelques années afin de rivaliser avec les géants américains.
En 1979, c’est le déclin historique de l’industrie textile en France. La marque Tuff’s poursuit son expansion et la production de ses jeans en se concentrant davantage sur la qualité que sur le volume des commandes.
En 1982, la marque se développe toujours plus. En revanche, elle garde une production cévenole confidentielle afin de faire perdurer leur savoir-faire et satisfaire les demandes de leurs fidèles clients. À partir de cette année et jusqu’en 2003, les trois frères Tuffery deviennent les derniers fabricants de jeans français, les plus anciens maîtres tailleurs de pantalon en denim en France.

Les années 2000, le retour du made in France et d’Atelier Tuffery

Pour continuer, en 2004, les produits made in France sont de plus en plus recherchés notamment pour une question de traçabilité, mais aussi de consommation responsable. La 4e génération de la famille Tuffery, représentée par Julien Tuffery, se passionne à son tour pour le métier de ses prédécesseurs. Il attache une grande importance à ce savoir-faire français. C’est en 2014 qu’il reprend officiellement la maison familiale, au côté de sa femme Myriam. Tuff’s redevient alors Atelier Tuffery afin de mettre l’accent sur le savoir-faire français et en hommage à cet héritage qui lui a été transmis. Ils s’entourent dès lors des meilleurs partenaires français.
En 2017, un nouvel atelier voit le jour, moderne dirigé par une nouvelle génération toujours soucieuse de préserver cet héritage et ce savoir-faire qu’il leur a été transmis.

Une marque expérimentée

Le mot d’ordre d’Atelier Tuffery et de ses quatre générations est « le bon sens ».
Respecter les humains et la planète fait partie de leurs principaux engagements et cela passe par plusieurs objectifs et promesses.

  • Être fabricant
    Il s’agit de préserver la relation directe entre fabricant et client. Mais aussi, de respecter et de défendre leur histoire et celle de l’atelier : celle d’être une marque fabricante.
  • Être responsable
    Être à l’écoute des uns et des autres au sein de l’équipe, avec comme mission innover et repenser les ateliers.
    Cela signifie également de se fixer des challenges environnementaux actuels et futurs, mais aussi de préserver la qualité à la quantité.
  • Être durable
    C’est l’ambition de penser la mode différemment. La volonté de la faire perdurer dans le temps, mais aussi penser aux générations futures en prenant des décisions réfléchies.
  • Être humain
    C’est travailler et échanger ensemble au mieux en privilégiant les relations humaines. C’est faire preuve de sensibilité à l’égard des clients en maintenant les liens et en répondant à leurs attentes. Cela passe aussi par de bons échanges avec les ateliers partenaires et les collaborations.
  • Être exigeant
    Il s’agit de tenir les engagements : proposer une mode, une manière de fabriquer en tenant compte des enjeux à venir.

 

La marque possède la certification Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) et Origine France Garantie.